De la frontière a Phnom Penh

Après les premiers jours passés non sans un certaine retenue, il faut s habituer aux nouveaux prix et à convertir en permanence riels en dollars ou vice-versa. Paradoxalement, le Cambodge touristique est plus cher que la Thaïlande et nous en sommes surpris. Pourquoi un pays qui affiche des prix élevés est soumis à autant de pauvreté ? Une partie de la réponse est sous nos yeux, la plupart des guesthouses, restaurants ou bars sont tenus par des expatriés ! Ils profitent d un Etat quasi inexistant pour s installer sans aucun contrôle. C est paradoxal quand on sait que le Cambodge est un des pays au monde qui a le plus d ONG installés sur son sol ! Une partie des expatriés sont présents pour s enrichir et l autre moitié pour aider la population !!!  Un jour nous avons pris le café dans une boulangerie française où nous avons été accueillit les bras grands ouverts par une femme cambodgienne qui a passé 32 ans en France, qui avait son commerce la-bas, et qui a décidé de revenir dans son pays natal avec toute sa famille. Elle avait tout de la française, le style, la posture et les expressions. Ce qui nous a interpellé, c est qu elle se plaignait des employés cambodgiens qui arrivaient avec 5 min de retard le matin et à qui il fallait expliquer plusieurs fois le travail à faire…  Elle en a eu marre et a donc fait venir sa famille d un autre village au Cambodge pour travailler avec elle. De plus, elle nous a expliqué que tous les bénéfices lui reviennent directement, il n y a pas de taxes ou de retenues sociales… On voit bien pourquoi lorsque l Etat ne gère pas son administration, l écart riche-pauvre se creuse…
De notre côté, on essaie de se rapprocher de la population et d aller se restaurer dans des endroits moins « in », mais l accueil n y est pas forcément très enjoué… Donc on navigue entre ces deux mondes…
Après s être rendu à Sihanoukville pour profiter une dernière fois de la mer,  puis à Kampot célèbre pour ses anciennes maisons coloniales française, nous nous arrêtons a Takeo avant de rejoindre Phnom Penh pour y trouver notre ami et parrain de Quentin, Massimo, qui mettra certainement un nouveau dynamisme dans notre petite famille 😉 et tout le monde s en réjouit.
A Takeo, les touristes ne s y arrêtent que rarement. C est chouette, ça nous permet d être plus proche des gens et le contact est très différent. Il n y a pas de « tour operator » mais c est tout comme : on arrive dans l après midi et on se boit un café dans une échoppe. On vient alors nous proposer un tour en bateau pour voir des anciens temples. On répond pourquoi pas demain. Le lendemain on revient au café et on négocie notre tour et départ. En revenant, un autre gars nous demande où on va demain et nous propose un taxi. On négocie le taxi pour Phnom Penh avec arrêt dans une réserve animalière… Voilà c est fait 🙂 ! Tout ça en se régalant de café cambodgien qui a un bon goût de chicorée, avec un bon fond de lait condensé pour moi :-P… (Quand je déguste ça, je pense bien a certains d entre vous :-D)
Phnom Penh a bien changé depuis 2002, c est maintenant qu on se rend compte qu a cette époque, nous étions dans les prémices du tourisme car la capitale avait majoritairement des routes en terre, même certains boulevards, tandis qu aujourd’hui les routes sont en bon état mais pas de gratte-ciel, on reste quand même dans des proportions restreintes. L histoire du pays est toujours très présente dans l atmosphère..combien de temps faudra-t-il pour que les générations dépassent le génocide qu il y a eu ici ?
Val

PS Jules nous dit hier qu il veut reprendre la gym en rentrant. Je lui dit qu il sera peut-être dans un nouveau groupe, alors il me demande si la monitrice parlera francais 😆

IMG_2789 IMG_2779 IMG_2773 IMG_2760

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s