Laos – Vientiane

Un GRAND MERCI à vous tous pour vos messages, commentaires, whatsapp et autres qui nous ont fait nous sentir un peu avec vous pendant cette fin d’année !

Pour nous, la nouvelle année a été fêtée autour d’une fondue Shabu (clin d’oeil à ceux qui se sentent concernés) au bord du Mékong. Les adultes se sont bu une bouteille de blanc à deux, chose que je n’ai plus du tout l’habitude de faire (d’ailleurs je n’ai jamais eu l’habitude de faire ça), les enfants ont du me réveiller pour que je ne loupe par les feux d’artifices…sans commentaire 😁.
Après avoir profité de notre petite maison et rechargé les batteries, parce que comme dirait Christophe, y a rien de mieux que de pouvoir déjeuner en slip (mais bon il n’en a pas encore acheté un nouveau, alors…), profiter de l’appel à la prière du temple d’à côté à 5h qui réveille la cinquantaine de coqs du quartier, c’est quelque chose quand même 😜 ! Après avoir fait l’aspirateur, la vaisselle et à manger, activités qui nous avaient beaucoup manqué, nous sommes repartis en direction du Laos.
C’est avec un peu d’émotion que nous avons traversé le pont de l’amitié, franchi pour la première fois il y a plus de 15 ans, et retrouvé une Vientiane cosmopolite avec plein de nouveaux restos, guesthouse et cafés mais la circulation ne reflète toujours pas ce qu’on peut trouver dans d’autres capitales et les bâtiments sont toujours de taille humaine. La présence française datant du protectorat jusque dans les années 50 est très présente sur les bâtiments administratifs, le nom des rues, les anciennes enseignes, ça donne un charme fou à cet endroit.
C’est après avoir abordé le sujet plusieurs fois en famille, que nous décidons d’entreprendre les démarches pour la Birmanie. C’est une décision qui a pris du temps, car l’idée de rentrer fin janvier était évoquée, mais finalement l’envie d’aller voir cette Birmanie est en chacun d’entre nous. Les contacts que nous avons eus avec d’autres voyageurs y sont aussi pour beaucoup. Samuel nous disait encore aujourd’hui : »Tout le monde dit que c’est tellement super, j’ai vraiment envie d’aller voir ». Nous attendons gentiment notre visa en profitant des belles visites à faire, des bons restos, de faire l’école et nous trouver peut-être un véhicule pour rejoindre Luang Prabang, au nord.

SABAIDEE PI MAI à tous,

Valérie

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s